En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

L'orthodontie a un but esthétique
mais avant tout fonctionnel

Les intérêts d'un traitement orthodontique :

La recherche d'un sourire harmonieux, le souhait de corriger des dysfonctionnements gênants d'élocution et de respiration trouvent leur réponse dans l'orthodontie.

La plupart des traitements orthodontiques visent à déplacer les dents pour les réaligner. Le suivi d'une croissance harmonieuse des mâchoires est un objectif majeur car il permet d'éviter les décalages ou les malpositions dentaires.

Si l'objectif esthétique est essentiel, la recherche du bon fonctionnement de l'ensemble dentaire est aussi primordiale.

Des dents bien alignées facilitent le brossage, évitant la formation de la plaque dentaire et des bactéries qui s'y développent. Cet entretien contribue ensuite à la protection des gencives.

En outre l'orthodontie est un moyen de prévention qui permet un meilleur vieillissement de la dentition. Conserver nos dents est de plus en plus important en raison de l'allongement de la durée de la vie.

L'importance de la prévention :

Une prévention éclairée, et si nécessaire des traitements précoces, vont éviter des interventions beaucoup plus lourdes à l'adolescence ou à l'âge adulte.

Avoir négligé un problème orthodontique diminue la possibilité de solutions simples ou entraîne des compromis regrettables (extraction de dents définitives par exemple).


Accepter son traitement:

Pour les plus jeunes comme pour les adultes il est parfois difficile d'accepter un traitement, mais des techniques de plus en plus évoluées se sont développées. De nouveaux alliages plus souples, utilisés pour les appareils fixes, sont à la fois très efficaces et mieux tolérés.
Les dispositifs « multi-attaches », traditionnellement en acier, sont maintenant discrets voire invisibles.
Les appareils amovibles
sont eux aussi de plus en plus légers et efficaces grâce à l'utilisation de nouveaux matériaux.

A quel âge consulter un orthodontiste ?

Traitements orthodontiques
desenfants :

Pour les enfants, un traitement d'orthodontie est possible dès que la première molaire permanente est apparue, parfois même lors qu'il n'y a que des dents de lait.

Vers 3-4 ans, les traitements sont rares. Mais si votre enfant présente déjà un gros décalage entre les deux mâchoires, il pourra être pris en charge dès cet âge-là. Le traitement se fera à l'aide de petits appareils amovibles.

C'est vers 6-8 ans que sont, le plus souvent, dépistées les malpositions maxillo-faciales (mâchoires trop courtes ou trop longues, trop larges ou trop étroites).
A cet âge, la correction se fait également à l'aide d'appareils amovibles. On peut aussi faire du pilotage (extraire certaines dents) pour permettre aux dents définitives d'avoir la place de pousser correctement.
Toutefois, à partir de l'évolution des quatre incisives du haut et du bas, il est important d'être vigilant.

Traitements des adolescents :

La plupart des traitements orthodontiques se font à l'adolescence. Avant la puberté, on peut encore jouer sur la croissance des mâchoires, alors qu'après, seule la position des dents peut être modifiée.
Pour modifier la position des dents, on utilise le plus souvent des bagues collées sur les dents.

Traitement des adultes :

Les adultes peuvent bénéficier de traitements orthodontiques pour réaligner leurs dents. En revanche, s'ils présentent un décalage de croissance des mâchoires, le traitement s'accompagnera d'une étape chirurgicale (traitement orthognatique).

Observez votre enfant : quelques signes peuvent vous alerter :


· Un décalage important entre les dents supérieures et les dents inférieures
· Une dent de lait qui ne tombe pas spontanément
· Des incisives supérieures en avant (dents de lapin)
· Un mauvais contact entre la dent et la gencive
· Une bouche petite, des maxillaires étroits
· Des dents écartées

Et :

· Il respire la bouche ouverte
· Il ronfle la nuit
· Il a un défaut de prononciation

Souvenez-vous de certains détails :

· Il n'avait pas d'espace entre ses dents de lait
· Il a sucé son pouce au-delà de l'âge de six ans

Les conditions de réussite d'un traitement :

Faire le choix d'un traitement orthodontique est une décision importante et réfléchie. Son succès est d'abord lié à une bonne communication avec le praticien.

Lors d'un rendez-vous de diagnostic, nous déterminerons avec vous le type de soins et d'appareillage qui vous est adapté, avec une estimation du temps de traitement et de son coût.

Avant de démarrer le traitement, nous vous en expliquerons les différentes phases, leur durée et leur but. Nous vous informerons des résultats attendus, des nécessités liées à ce traitement et des limites éventuelles.

Pour que votre traitement se déroule dans des conditions optimales, il est bon que vous puissiez prendre une décision en toute sérénité, ceci afin de mener à bien les étapes prévues et de maintenir les résultats acquis.

Vérifiez aussi votre disponibilité car des rendez-vous réguliers sont nécessaires pendant tout le suivi.

Dans le cas d'un enfant ou d'un adolescent, assurez-vous qu'il a bien compris le but du traitement et en accepte les contraintes.

Sa coopération pour le port d'un appareil amovible, sa bonne volonté pour supporter la période d'adaptation et pour appliquer les recommandations du praticien seront des facteurs déterminants dans la réussite du traitement.

Adultes et enfants, soyez patients ! Veillez à respecter les rendez-vous, à maintenir une hygiène rigoureuse, à adapter votre alimentation en fonction de l'appareil.

A l'issue du traitement, une période de consolidation du résultat (contention) est souvent nécessaire.

Coûts et prise en charge

1) Avant l'âge de 16 ans

Les traitements d'orthodontie sont pris en charge en partie par l'Assurance Maladie.

La somme de prise en charge par la Sécurité Sociale est toujours la même, quelque soit le praticien et le type d'appareil, soit 193,50 € par semestre.

Notre cabinet pratique le tiers payant. La différence entre les honoraires du cabinet et le remboursement de la Sécurité Sociale peut être prise en charge partiellement ou en totalité, par votre organisme complémentaire de santé.

2) Après l'âge de 16 ans

Le traitement est à la charge du patient.
Votre organisme complémentaire vous informera des conditions éventuellement prévues par votre contrat d'adhésion.

Les photos du cabinet ont été réalisées par le photographe Gil Couturiot.

Pour tout renseignement supplémentaire, contactez-nous.

Nous situer

Le cabinet du Docteur Alexandre Kassar se situe à Saint-Ouen dans le département de la Seine-Saint-Denis à quelques pas de Notre Dame du Rosaire.



3 rue Charles Schmidt 93400 Saint Ouen